Scandale de la dette cachée au Mozambique : la Russie porte plainte pour récupérer ses fonds

Moscou (© 2020 Afriquinfos)-L’affaire de dette cachée entre le Mozambique et la Russie connait un nouveau rebondissement avec cette fois-ci, une plainte de la Banque russe VTB, qui réclame le remboursement d’un prêt de 535 millions de dollars contracté par le Mozambique.

Entre 2013 et 2014,  les entreprises mozambicaines, ProIndicus, Ematum et Mam, ont emprunté ce montant auprès du Crédit suisse et de VTB, pour financer des projets de surveillance maritime, de pêche et de chantiers navals.

 Mais sans informer le parlement local ainsi que les partenaires de Maputo de ces prêts, finalement découverts en 2016, ce qui a conduit à la suspension de l’aide internationale au pays, plongé alors dans une grave crise financière.

 VTB s’est dit obligé de porter plainte au Royaume-Uni contre le Mozambique concernant la dette de Mam, car «depuis trois ans nous négocions sans résultats» pour la restitution de la dette russe. «Nous considérons donc d’autres moyens pour récupérer les fonds», écrit la banque publique russe dans un communiqué.

 Plusieurs procédures judiciaires ont été lancées dans le cadre de scandale de la dette cachée, notamment aux Etats-Unis, en Suisse, au Royaume-Uni et au Mozambique. Elles ont conduit à l’arrestation de plus de 20 personnes, dont l’ancien ministre mozambicain des Finances Manuel Chang.

V.A.