La Banque africaine de développement et la FAO unissent leurs efforts et s’engagent à éradiquer la faim et à créer de la richesse

Rome (© 2018 Afriquinfos)-La Banque africaine de développement (BAD) et la FAO ont convenu d’intensifier leurs efforts visant à catalyser les investissements dans le secteur agricole en Afrique en vue de mettre un terme à la faim et à la malnutrition et de stimuler la prospérité du continent. Dans le cadre de l’accord, la BAD et la FAO se sont engagés à mobiliser plus de 100 millions de dollars sur cinq ans afin de soutenir les activités de partenariat conjointes.

La nouvelle alliance stratégique aura pour objectif d’améliorer la qualité et l’impact des investissements dans la sécurité alimentaire, la nutrition, la protection sociale, l’agriculture, la foresterie, les pêches et le développement rural.

Depuis le siège de l’agence à Rome, M. Akinwumi Adesina, le Président de la BAD et M. José Graziano da Silva, le Directeur général de la FAO ont signé un accord qui s’appuie sur la longue collaboration qui existe déjà entre les deux organisations.

« La FAO et la BAD intensifient et approfondissent leur partenariat afin d’aider les pays africains à réaliser leurs objectifs de développement durable. Tirer profit des investissements effectués dans l’agriculture, et notamment de ceux émanant du secteur privé, est essentiel afin de sortir des millions de personnes de la pauvreté en Afrique et de s’assurer qu’une quantité suffisante de nourriture est produite et qu’il existe assez d’emplois pour faire face à la hausse de la population, » a déclaré M. José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO.

« La signature de cet accord complémentaire est une étape importante dans la relation entre la Banque africaine de développement et la FAO. Elle marque notre engagement commun a accélérer la mise en œuvre de programmes de grande qualité et à améliorer les investissements issus des partenariats publics et prives dans le secteur agricole en Afrique. Cela nous aidera à faire de l’agriculture une source d’affaires, un concept par ailleurs développée dans la stratégie « Feed Africa » de la Banque, » a déclaré Akinwumi Adesina, le Président de la BAD.

Lancée en 2015, la stratégie « Feed Africa » de la Banque a pour objectif d’investir 24 milliards de dollars dans l’agriculture africaine sur une période de dix ans. Le but est d’améliorer les politiques agricoles, les marchés, les infrastructures et les institutions afin de s’assurer le bon développement des chaînes de valeur agricole et que de meilleures technologies soient disponibles pour pouvoir atteindre plusieurs milliers d’agriculteurs.

Un programme d’actions

Le renforcement du partenariat entre la BAD et la FAO prévoit un programme d’actions devant déboucher sur une série de résultats, dont : de meilleures activités de financement en ce qui concerne la BAD ; des investissements plus importants entre le secteur public et privé ; un meilleur climat d’investissement, un meilleur taux de rendement et une meilleure mobilisation des ressources.

La collaboration devra également inclure une aide technique dont l’objectif sera d’aider les Etats membres à concevoir et à mettre en œuvre des opérations de financement qui seront financées par la BAD.

Cette assistance technique couvrira des domaines variés tels que l’intensification et la diversification de l’agriculture durable, la promotion des innovations tout au long de la chaîne de valeur, la présence de davantage de jeunes au sein des agro-entreprises, les statistiques agricoles, l’agriculture intelligente face au climat, la Croissance bleue, la sécurité alimentaire, la nutrition, le système agroalimentaire, la sécurité alimentaire et les normes, l’autonomisation économique des femmes, la promotion d’investissements responsables de la part du secteur privé, la résilience, la gestion des risques et le renforcement des capacités pour les pays en transition.

Le programme collaboratif verra le jour grâce à une contribution financière de 10 millions de dollars de la part des deux institutions.

Innocente Nice

Ces articles devraient vous intéresser :

Accusations de prévarication : la BAD temporise malgré l'appel de Washington
Banques et Dettes : la Boad va rembourser Plus de 12 milliards FCFA de dettes mars 2018
La Banque africaine de développement présente l’édition 2018 des Perspectives économiques en Afrique
Les Assemblées 2018 de la Banque africaine de développement prennent fin dans un climat de satisfact...
Défis de développement en Afrique/Dr Mayaki du NEPAD: «Il ne s’agit pas uniquement de construire des...
La Banque mondiale insiste sur la place cardinale de l'orthodoxie financière
Économie Africaine : la production du café en Afrique en régression
Les 55è Assemblée annuelle de la BAD reportées en Août (Akiwumi Adesina)
Sommet du G7 : le Président de la BAD présentera « AFAWA », pour booster l’accès des femmes africain...
La 14ème édition de la Conférence Economique Africaine s’ouvre du 2 au 4 à décembre 2019 Charm El-Ch...
La Banque africaine de développement envisage créer 25 millions d'emplois pour les jeunes
Africa CEO Forum 2018: NSIA et Sanlam arrachent le prix de la meilleure Société africaine de l'année
Afrique du Sud: une banque publique vient au secours de SAA au bord de la faillite
Le Maroc reste le premier client la Banque africaine de développement
COP25 : un Guide intégrant toutes les initiatives mondiales de développement ciblant l’Afrique dévoi...
Lutte contre le Covid-19 sur le continent : L'Union africaine va créer un fonds continental anti-COV...
Attijariwafa bank et BMCE Bank of Africa élues « banques de l’année »
Augmentation de son capital de 115 milliards d’USD: Comment la BAD compte mettre cette manne au serv...
La Banque Africaine de Développement et MasterCard étendent l'Inclusion Financière en Afrique
La BAD encourage les entreprises africaines à se mobiliser en faveur de la jeunesse africaine
Zoom sur Antoinette Sayeh, deuxième personnalité africaine au poste de DGA du FMI
Afrique/Agriculture : Adesina Akinwumi exhorte la jeunesse africaine à s’adonner à ‘’l’activité la p...
Mary Robinson dirigera l'enquête indépendante sur le président de la BAD
Accusations de prévarication à la BAD : Obasanjo mobilise 10 présidents au secours d’Adesina

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés