Centrafrique : La CEEAC demande aux rebelles de mettre immédiatement fin aux exactions contre la population

 

« Le Secrétariat général de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) condamne ces exactions et demande à leurs auteurs d’y mettre immédiatement fin », souligne un communiqué de l’institution d’intégration régionale publié jeudi soir à Libreville.

Selon le texte, « la situation sécuritaire en République Centrafricaine se caractérise par un regain de violence armée et de graves exactions contre les populations civiles, notamment dans la partie Nord-Est du pays ».

« Face à cette situation, les chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEEAC, après s’être concertés autour du Président en Exercice de la Communauté, ont décidé de renforcer immédiatement, en effectifs et en moyens matériels, la Force Multinationale de l’ Afrique Centrale (FOMAC) actuellement déployée en République Centrafricaine et constituant le socle de la Mission Internationale de Soutien à la République Centrafricaine, sous Conduite Africaine (MISCA) », ajoute le texte.

« La FOMAC renforcée est instruite pour s’employer à neutraliser d’urgence les forces négatives dans le pays et à protéger les populations civiles en détresse », s’engage la CEEAC qui coordonne tous les efforts de retour de la paix dans ce pays riche en diamant et en bois.

La chute du général François Bozizé suite à un coup d’Etat militaire perpétrée par les rebelles de la Séléka a accentué les exactions contre les civiles dans ce pays.

Bangui, capitale centrafricaine, a été soumise à des graves pillages suivi des assassinats et meurtres. La violence s’est ensuite déportée au nord est où quelques 100 morts ont été enregistrés ces derniers jours suite aux combats opposant des présumés partisans de l’ancien président François Bozizé à la Séléka.

Ces articles devraient vous intéresser :

La CEEAC impose une feuille de route pour la transition en République centrafricaine
Les questions sécuritaires au cœur d’une rencontre à Lomé entre des experts de la Cedeao et de la Ce...
Intégration en Afrique centrale/Le Document de stratégie 2019-2025 désormais connu du grand public
APE : le Cameroun proche de la ratification, sous surveillance accrue de l'Union européenne
Sommet CEEAC sur la Centrafrique : La force régionale sera dotée de 2.000 hommes
L'Afrique centrale prépare un Plan d'extrême urgence sur la lutte anti-braconnage
Le président tchadien réclame plus de sacrifices en faveur de la Centrafrique
Les jeunes de l'Afrique centrale mobilisés contre le VIH/Sida
La CEEAC "prend acte de la création du Conseil national de transition" en RCA
La CEDEAO et de la CEEAC vont adopter une déclaration commune sur la sécurité
La CEEAC dotée d'une nouvelle Commission, sa réforme institutionnelle validée
La CEEAC un havre de paix et de prospérité ?
Afrique centrale : Un accord sur la recherche scientifique et technologique avec l'AIRD
Centrafrique : 100 millions de dollars de la CEEAC pour la MISCA
Sommet Cedeao-Ceeac : La Déclaration sur la paix et la sécurité adoptée à Lomé
Congo : Création en juillet d'un Fonds pour l'économie verte en Afrique centrale
Centrafrique : Vers une légitimation régionale et internationale des Séléka ?
Afrique centrale : des experts recommandent un dialogue sur la migration
CEEAC/ Réforme : un sommet extraordinaire prévue le 18 décembre
La CEEAC condamne avec fermeté le terrorisme de Boko Haram au Nigeria
Afrique : Le secrétaire général du CEEAC dans la ligne de mire de l’Union Européenne
Centrafrique : Un sommet de la CEEAC vendredi à Malabo en marge du 23e sommet de l'UA
Centrafrique : Report au 18 avril du Sommet de la CEEAC prévu lundi à N'Djamena
L'ONU et les Etats d'Afrique centrale mettent en place un cadre de coopération

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés