Le Niger veut faire de la formation professionnelle un des piliers du développement

ecapital
1 Min de Lecture

Le ministre qui procédait à l'ouverture officielle de la table ronde avec les partenaires techniques et financiers (PTF) sur le Plan de développement stratégique quinquennal 2011-2015 de l'Institut de formation aux techniques de l'information et de la communication (IFTIC), a assuré que cet institut contribue à l'essor du pays à travers la formation qu'elle dispense.

"L'IFTIC ne doit plus avoir droit à l'erreur, mais il doit former des journalistes qui tiendront dans leurs écrits, débats et reportages, la notion de l'éthique et de la déontologie", a suggéré M. Bouché.

"L'institut qui est une structure importante et porteuse d'avenir a besoin de notre soutien, afin de donner au pays, l'image qu'il reflète" a énoncé pour sa part l'ambassadeur de France au Niger Alain Holleville, promettant que son pays continuera de soutenir le Niger dans son décollage socio- économique.

- Advertisement -

Le plan de développement stratégique quinquennal est basé sur cinq axes stratégiques pour un montant de plus de 940 millions de FCFA (environ 1,5 million d'euro), note-t-on.