Neuf combattants de Boko Haram tués par l’armée nigériane

Afriquinfos Editeur 8 Vues
2 Min de Lecture

Le porte-parole de la Défense nationale, Chris Olukolade, a indiqué que l'armée avait repoussé les offensives des insurgés dans les régions de Buratai et Kawuri.

"Nos patrouilles ont réussi à contrer une embuscade dans la commnauté de Buratai, à Biu, une ville de l'Etat de Borno. Les patrouilles qui sont tombées dans l'embuscade tendue par les terroristes […] ont tué quatre [terroristes] et en ont capturé un autre. Les patrouilles ont également tué cinq terroristes au cours des échanges de tirs à Kawuri, dans l'Etat de Borno", a indiqué le porte-parole.

Outré par l'insurrection de Boko Haram dans le pays, le président nigérian, Goodluck Jonathan, a ordonné jeudi dernier aux forces de sécurité de lancer une opération militaire de grande envergure afin de mettre fin à l'impunité des terroristes, soulignant que l'unité et la stabilité du Nigéria ainsi que la protection des personnes et des biens étaient non négociables.  

"La guerre contre le terrorisme sera certainement difficile, mais la paix reviendra", a-t-il déclaré.