Mondial des clubs 2023/Real-Al Ahly pour une nouvelle affiche de rêve en terre marocaine 

Afriquinfos Editeur
3 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Rabat (© 2023 Afriquinfos)-  Ce mercredi, Al Alhy vise l’exploit en demi-finale du Mondial des Clubs face au grand Real Madrid. Le Club égyptien se hisse dans le dernier carré pour la 3ème année consécutive et entend bien atteindre cette fois-ci la finale.

Al Ahly du Caire est un habitué du Mondial des Clubs avec une cinquième qualification en demi-finale en 7 participations, la 3ème d’affilée. Il s’agit désormais pour le tenant du titre dans le championnat égyptien, de franchir un palier. Une mission qui va s’avérer difficile face au Real Madrid de Carlo Ancelotti. Les Madrilènes partent archi favoris et leur palmarès parle pour eux. Quatre titres en cinq participations en 2014, 2016, 2017 et 2018. Malgré les nombreux absents, notamment Thibaut Courtois, Eder Militao et Karim Benzema, les Merengues restent favoris pour remporter le trophée.

Mais en face, Al Ahly est au mieux de sa forme alors que le Real Madrid est distancé en Liga par la FC Barcelone. L’actuel leader de la Premier League égyptienne, n’a plus perdu depuis le 27 août et entend bien jouer un mauvais tour au champion d’Europe, après avoir battu le champion de l’Océanie, Auckland City (3-0), et le champion de la CONCACAF, Seattle Sounders (1-0).

Aussi, pour Mohamed Shenawy, le dernier rempart des Diables Rouges, la mission n’est pas impossible : ‘’Nous sommes venus ici de nombreuses fois et à plusieurs reprises nous avons atteint les demi-finales. Maintenant, nous avons un club historique devant nous. Ce n’est pas une pression, c’est une chance de jouer ce genre de matchs. Comme l’année dernière contre le Bayern. Mais nous ne sommes pas là par hasard, c’est le fruit d’un travail acharné. Atteindre la finale serait un rêve’’.

- Advertisement -

Il compte sur un collectif soudé pour faire tomber le géant madrilène : ‘Nous serons un groupe uni, c’est onze contre onze, nous allons nous préparer du mieux possible, peu importe qui est en face de nous.’’ Il s’agira dont d’égaler la performance du TP Mazembe qui en 2010 avait atteint la finale de la compétition.

S. B.