Maroc : Le plus vieux bidonville de Casablanca détruit par les bulldozers

Afriquinfos Editeur 3 Vues
2 Min de Lecture

Dans la cadre d’un programme de relogement à Casablanca, une opération d’expulsion des habitants du bidonville de Carrières Centrales a été lancée. Mais les habitants de cet ancien et mythique bidonville ne se sont pas laissés faire et l’opération s’est transformée en affrontements avec les forces de l’ordre dépêchées sur place le mardi 3 juin.

C’est la démolition de 42 logements qui a déclenché le mouvement de révolte des habitants. Selon les témoignages, les habitants qui résistaient ont été expulsés de forces et certains ont même été arrêtés. Au cours des affrontements, une cinquantaine de personnes ont été interpellées et on déplore de nombreux blessés y compris parmi les forces de l’ordre.

Au total, le programme concerne 4640 logements et près de 7000 familles. La plus grande partie a déjà été relogée, mais il reste encore plus de 700 logements habités qui doivent être détruits et dont les occupants doivent être relogés.

Le Royaume a engagé un programme nommé « ville sans bidonville » depuis une dizaine d’années pour un coût de plus de deux milliards d’euros. Ce sont près de deux millions de personnes qui sont concernées sur l’ensemble du territoire. L’objectif est d’éradiquer la totalité des bidonvilles d’ici à 2017.

Le problème est que le programme s’appuie sur les données du recensement de 2008 et ne tient pas compte des familles qui se sont formées depuis. Celles-ci n’ont donc pas de solution de relogement et se retrouvent à la rue une fois leur logement détruit.


Afriquinfos