Le Maroc condamne l’assassinat du député tunisien Mohamed Brahmi

Afriquinfos Editeur 4 Vues
1 Min de Lecture

 Le Maroc, qui a appris cette nouvelle avec une grande affliction et un profond chagrin, "condamne énergiquement cet acte criminel abject, et réitère son rejet de la violence et de l'assassinat politique, quelle qu'en soit l'origine, ainsi que tout ce qui peut menacer la stabilité et l'unité de la Tunisie soeur", indique un communiqué du ministère marocain des Affaires étrangères et de la Coopération.

Tout en faisant part de sa solidarité avec la famille du défunt et le peuple tunisien frère, le Royaume "réitère son appui au processus démocratique et au consensus national en cours en Tunisie soeur", et lui souhaite la stabilité et la poursuite du processus de transition démocratique à travers la conjugaison des efforts de toutes les forces politiques et sociales du pays.