Maroc : Actes illégaux et escroqueries au sein de la police marocaine

Afriquinfos Editeur 4 Vues
1 Min de Lecture

La corruption un vilain fléau

Trois policiers de la ville de Salé sont poursuivis pour corruption. Ils auraient accepté des « présents en échange d’acte illégal et d’escroquerie ». Leurs manœuvres ont été découvertes dans le cadre d’opérations de contrôle visant à renforcer les « mécanismes de moralisation et de probité » au sein des forces de l’ordre.

La Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) a rappelé que les forces de l’ordre devaient s’engager à ne pas pratiquer de pots-de-vin, abus de pouvoir, etc… par le biais d’une récente circulaire.

Cadavre dans un commissariat

On apprend qu’un homme aurait perdu la vie hier matin dans un commissariat marocain. Des traces de coups auraient été aperçues sur son corps lorsqu’il a été emmené à la morgue. L’homme était un ancien militant politique.

L’association marocaine des droits humains s’est immédiatement saisie de l’affaire, elle appelle à l’ouverture d’une enquête sur cette mort mystérieuse afin d’en connaître les circonstances.


Afriquinfos