Mali/Premier cas d’Ebola annoncé

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

La jeune fille malade s’est présentée dans un hôpital de Kayes mercredi dernier et le test du virus Ebola effectué sur des échantillons sanguins prélevés sur elle s'est avéré positif ce jeudi 23 octobre 2014.

«Par ce résultat d'analyse en laboratoire, le Mali connaît à ce jour son premier cas importé de maladie à virus Ebola», précise un communiqué officiel du ministère de la Santé.

Malgré cet état de choses, le ministère rassure. «À ce jour, grâce à une diligente prise en charge, l'état de santé du sujet infecté s'améliore considérablement. L'enfant malade et les personnes qui ont eu un contact avec elle à Kayes ont été immédiatement identifiées et prises en charge selon les normes requises en la matière», assure le communiqué.

- Advertisement -

 Selon le communiqué, «le ministère de la Santé et de l'Hygiène publique a pris toutes les dispositions nécessaires pour éviter la propagation du virus. Il rassure les populations sur les mesures prises et en appelle au calme et à la sérénité».

Il conseille par ailleurs aux populations d'éviter les déplacements non nécessaires vers les zones d'épidémie et de respecter les mesures d'hygiènes et de sécurité édictées.

En avril 201 2014, le Mali avait enregistré quelques cas suspects, mais les analyses avaient exclu la contagion au virus Ebola.

Kissidougou est une région située dans le sud de la Guinée, pays où s'est déclarée en décembre 2013 l'épidémie d'Ebola avant de s'étendre au Liberia puis en Sierra Leone.

Ces trois Etats ouest-africains sont actuellement les plus affectés par la fièvre hémorragique virale qui a fait 4.877 morts sur 9.936 cas enregistrés dans sept pays, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé.

L'OMS envisage une possible « inflexion dans la courbe » de la progression de la maladie d'ici  la fin de l'année, alors que le cap des 10.000 cas est pratiquement atteint, et près de 4.800 morts.

Larissa Agbenou