Mali: Une offre qui ne se refuse pas

Afriquinfos Editeur 4 Vues
1 Min de Lecture

Les documents relatifs à ce don ont été signés par le vice-président de la BID, Birama Sidibé, et le ministre malien de l'Economie et de l' action humanitaire, Mamadou Namory Traoré.

Selon le vice-président de la BID, Birama Sidibé, "dans les pays africains, l'agriculture est tributaire des aléas climatiques notamment la sécheresse qui sont imprévisibles". Ainsi, dit-il, "cette aide d'un montant de 12 milliards de francs CFA permettra au Mali de mieux résister aux effets des changements climatiques", entre autres.

Quant au ministre Traoré, celui-ci a salué ce geste de solidarité de la BID avant d'ajouter que cette aide "permettra de renforcer le stock national" de son pays.

Pour rappel, dans le cadre du projet de renforcement de la centrale électrique de Balingué 2 visant à sécuriser et à améliorer l'approvisionnement en énergie électrique du réseau interconnecté du Mali, le gouvernement malien a signé avec BID, un accord de crédit-bail d' un montant de "20.060.000 dinars islamiques, soit environ 15 milliards 592 millions de FCFA".

Le 10 juillet dernier, le gouvernement malien a autorisé lors du traditionnel conseil des ministres la ratification de cet accord de crédit-bail.