Lutte contre les actes de violence dans les universités Marocaines

Afriquinfos Editeur 3 Vues
1 Min de Lecture

Une proposition de loi pour lutter contre la violence dans les universités vient d’être déposée au bureau de la Deuxième chambre du parlement au Maroc.

Cette loi consiste à faire venir des médiateurs dans les universités Marocaines afin qu’ils interviennent pour faciliter la communication, rétablir une relation ou éviter un conflit entre les étudiants.

Les médiateurs seront élus par les présidents des universités, ou par les directeurs des écoles supérieures, pour une durée de 3 ans non renouvelable.
Cependant ils devront fournir la preuve qu’ils sont bien médiateurs à l’aide d’un justificatif de formation supérieur et justifier d’une expérience professionnelle dans les domaines administratifs ou juridiques.

Pour finir, ils seront choisis par des cadres supérieurs de l’État, des établissements publics, ou encore par des collectivités locales.

 

Afriquinfos