Le Sénat US préoccupé par le contexte peu consensuel de changement de Constitution le 06 mai dernier au Togo

Afriquinfos Editeur 262 Vues
2 Min de Lecture

Lomé (© 2024 Afriquinfos)- Une mission de la Commission des affaires étrangères du Sénat des Etats-Unis, s’est rendu à Lomé du 25 au 28 juin. Avec pour but de se faire une idée de l’impact des récents changements constitutionnels dans ce pays ouest-africain, et informer le Sénat américain.

Le changement de constitution est l’adoption d’une nouvelle constitution qui fait passer le Togo d’un régime présidentiel à un régime parlementaire. L’Assemblée nationale et le Sénat (en phase de création) éliront un président de la République au rôle honorifique et un président du conseil des ministres qui disposera de larges pouvoirs.

Conduite par John Tomaszewski, la mission a examiné les implications des récentes élections parlementaires sur la trajectoire démocratique du Togo, et évalué la dynamique de la sécurité régionale et les relations bilatérales.

Lors de son séjour, M. Tomaszewski a recueilli les réactions des dirigeants d’opposition, de la société civile, du gouvernement togolais et d’autres parties prenantes, et a encouragé l’inclusion de tous les citoyens togolais dans l’élaboration des textes législatifs clés.

’Alors que demain 2 juillet marquera le 60e anniversaire de la Loi sur les droits civiques, qui a renforcé la démocratie américaine en incluant toutes les voix et tous les points de vue, nous partageons nos acquis et encourageons le Togo à donner à ses institutions les moyens de protéger les droits de l’homme, les droits politiques, la liberté de la presse et la liberté d’association’’, a souligné l’ambassade des Etats-Unis à Lomé sur son comptee X (Ex-Twitter).

V. A.