Ban Ki-moon s’inquiète pour l’Egypte

Afriquinfos Editeur 3 Vues
2 Min de Lecture

M. Ban, lors d'un entretien téléphonique avec le ministre égyptien des Affaires étrangères Nabil Fahmy, a exhorté les autorités locales à assurer la protection des droits humains fondamentaux de tous les Egyptiens et la fin de toute violence, a déclaré son porte-parole Martin Nesirky lors d'un briefing quotidien.

Le chef de l'ONU a également réitéré son appel pour la libération du président égyptien déchu Mohamed Morsi, a ajouté le porte-parole.

"Le secrétaire général a exhorté les dirigeants de l'Egypte à lancer un processus de réconciliation véritable et crédible," a-t-il rapporté.

La crise dans le pays a dégénéré le 3 juillet lorsque l'armée égyptienne a destitué M. Morsi suite aux nombreuses protestations généralisées. La Constitution a ensuite été suspendue et un gouvernement intérimaire a été mis en place.

Au milieu de l'agitation politique en Egypte, M. Ban et le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Navi Pillay, ont appelé à plusieurs reprises les autorités à garantir le respect du droit et des normes internationales relatives aux droits humains.

Ils ont également soutenu le droit de tous les Egyptiens d'organiser des manifestations pacifiques, et ont exhorté toutes les parties à agir avec la plus grande retenue.