Ban Ki-moon condamne le meurtre d’un casque bleu au Mali

Afriquinfos Editeur 4 Vues
1 Min de Lecture

"Le secrétaire général condamne fermement l'explosion aujourd'hui d'une bombe artisanale à 30 kilomètres à l'ouest de Tombouctou au Mali, entraînant la mort d'un soldat de maintien de la paix des Nations unies du Burkina Faso et blessant six autres casques bleus", a déclaré un communiqué publié par le porte-parole de M. Ban.

Un casque bleu de l'ONU a été tué et six autres blessés au Mali lundi matin lorsque leur véhicule a déclenché l'explosion d'une mine antipersonnelle dans le nord du pays, selon des reportages.

L'attaque de lundi était le second incident depuis un mois contre la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).

Le 11 Juin, un camp de la MINUSMA à Aguelhok, au Mali, a fait l'objet d'un attentat à la voiture piégée qui a tué quatre casques bleus originaires du Tchad et en a blessé six autres.