Indice Mo Ibrahim et respect des droits humains en 2016: L’Afrique a beaucoup à faire

Afriquinfos
2 Min de Lecture

JOBURG (© 2016 Afriquinfos) – L’Afrique enregistre une tendance négative, avec un score de -2,8 points depuis 2006 en matière de sécurité et de respect des droits selon l’Indice Mo Ibrahim. Un constat fait au niveau de la majorité des pays africains. Une situation qui pourrait impacter négativement la performance du continent, dans sa gouvernance.

La sécurité et le respect des droits humains sont à reconsidérer dans tous les pays de l’Afrique, afin d’assurer un environnement vital aux habitants de ces pays.

Selon l’Indice Mo Ibrahim sur la Gouvernance en Afrique, «la sécurité personnelle et la sécurité nationale sont les premières et deuxièmes sous-catégories les plus dégradées de l’ensemble des catégories, enregistrant une chute de -5.7 et de -4.1 points de score respectivement».

- Advertisement -

Tous les pays qui ont enregistré un score très bas dans ces domaines ont aussi une gouvernance dégradée, car l’insécurité et le non-respect des droits sont à même d’empêcher les progrès d’un pays pour une bonne gouvernance de manière générale.

D’après l’Indice Mo Ibrahim sur la gouvernance en Afrique, la participation des gouvernements africains dans les conflits armés a baissé de -18,2 points au niveau de la sécurité des personnes,  de -15,9 points dans le domaine de la violence par les acteurs non étatiques, de -10,6 points au niveau de la corruption & la bureaucratie, et enfin de -8,7 points dans leur participation aux des troubles sociaux.

En 2015, la majorité des citoyens africains, au total 64%, ont vécu dans des pays où l’insécurité règne, et où, l’on ne respecte pas les droits en général. Trente-trois pays ont affiché une baisse, alors que seulement 19 ont connu une amélioration. Quinze pays ont enregistré une baisse de -5.0 points, six pays de -10.0 points, à savoir: la Libye, le Burundi, la Gambie, le Mozambique et la Somalie. Libye, la RCA et le Burundi sont les pays qui ont enregistré le plus bas score.

RACHEL KOMI