HEC Paris, un acteur engagé dans le soutien des créateurs de mode africains

Afriquinfos Editeur 324 Vues
9 Min de Lecture

Paris (© 2024 Afriquinfos)- Engagée à accompagner les talents émergents du continent africain, HEC Paris a renouvelé sa collaboration avec Africa Fashion Up pour la 4e édition de cet événement phare dédié à la mode africaine à Paris. Ce partenariat vise à appuyer les créateurs africains lauréats de cette édition 2024 et à les accompagner dans leurs stratégies d’expansion sur le marché international.

L’industrie de la mode, la quatrième plus grande au monde, connaît également un essor remarquable en Afrique. En 2020, le marché de la mode en Afrique subsaharienne était évalué à 31 milliards de dollars, avec une tendance estimée à la hausse chaque année. Ce dynamisme est notamment illustré par les nombreuses semaines de la mode, parmi lesquelles les Fashion Weeks, organisées dans 32 pays africains. Bien que la créativité africaine, alliant savoir-faire traditionnel et innovation, soit indéniable, elle rencontre encore des difficultés à trouver des débouchés commerciaux.

De gauche à droite, Rich Mnisi et Gugu Peteni, lauréats sud-africains ; Kadiata Diallo, lauréate sénégalo-mauritanienne ; Eloïc Peyrache, Directeur général et Doyen de HEC Paris ; Mohamed Youss, lauréat marocain et Valérie Ka, Fondatrice de Share Africa et à l’initiative d’Africa Fashion Up, lors du défilé de mode organisé au Musée du Quai Branly – Jacques Chirac le mercredi 26 juin

Face à des défis tels que le manque d’investissements, la protection insuffisante de la propriété intellectuelle et les coûts logistiques élevés, plusieurs acteurs se mobilisent et s’engagent, notamment Africa Fashion Up et HEC Paris. Reconnue parmi les meilleures écoles de commerce au monde, HEC Paris a organisé en partenariat avec Africa Fashion Up une table ronde le mardi 25 juin à l’Ambassade de Côte d’Ivoire, mettant ainsi en lumière leur engagement envers la promotion de la culture et de la mode africaines.

Sous le thème “Marques africaines : Comment conquérir le monde de la mode ?”, cette table ronde a rassemblé divers experts :

Valérie Ka, Fondatrice de Share Africa et à l’initiative d’Africa Fashion Up ;

Les lauréats de cette 4e édition d’Africa Fashion Up : Rich Mnisi et Gugu Peteni (Afrique du Sud) ; Kadiata Diallo (Sénégal/Mauritanie) et Mohamed Youss (Maroc) ;

Christian Kamayou, Directeur général d’Akiba Business Partners, Fondateur de MyAfricanStartUp et Alumni de HEC Paris ;

Fatou Dieng, Fondatrice de la start-up Your Personal Shopper (YPS Sénégal) et porteuse de projet au sein de la 1ere promotion de HEC Challenge+ Dakar ;

Anastasia Mandraveli, Avocat au barreau de Paris, spécialisée en droit des biotechnologies, droit de la propriété intellectuelle et industrielle, droit des contrats et litiges commerciaux et diplômée de HEC Paris ;

Ramata Diallo, Fondatrice de Fashion Consulting Paris et Rédactrice en chef d’Africa Fashion Tour.

Tous ont souligné que le véritable besoin ne réside pas seulement dans la formation à la création et au design, mais avant tout dans celle axée sur le développement commercial, permettant ainsi de se faire connaître au-delà des frontières nationales.

Tel est ainsi l’objectif affiché par la société Your Personal Shopper, fondée par Fatou Dieng en 2018 : “Notre plateforme met l’accent sur la promotion des designers africains plutôt que des marques elles-mêmes. Notre objectif est de montrer que l’Afrique est riche en diversité créative, bien au-delà du tissu wax.” Pour cette entrepreneure de la première cohorte de HEC Challenge+ Dakar, « Il est essentiel de mettre en lumière les créateurs africains pour accroître leur visibilité et faire connaître ces talents qui sont à même de rivaliser avec les marques de luxe. La mode est un outil de soft power et nous devons en être les ambassadeurs pour montrer que l’Afrique a un véritable talent et potentiel !

“Pour faire connaître sa marque à l’international, plusieurs facteurs clés de succès sont essentiels”, a ajouté Anastasia Mandraveli, Avocat international au barreau de Paris, intervenant également en Grèce et en Afrique de l’Ouest. “Tout d’abord le développement commercial : il est essentiel de voyager et de s’ouvrir aux autres. Ensuite, chaque marché ayant ses propres règles économiques et juridiques, il est indispensable de connaître la culture et les spécificités de chaque pays afin de s’adapter aux clients locaux. Par ailleurs, protéger son savoir-faire et ses créations par les droits de propriété intellectuelle – et la sécuriser en conséquence par des contrats – est primordial. Enfin, identifier les bons partenaires est impératif pour permettre l’essor de toute entreprise, y compris dans le secteur des industries culturelles et créatives”, a conclu cette Alumna d’HEC Paris et mentor des lauréats pour les accompagner dans leur conquête des marchés internationaux.

Grâce au partenariat entre HEC Paris et Share Africa – Africa Fashion Up, les lauréats de l’édition 2024 pourront bénéficier :

Des webinaires sous forme de masterclass animées par des Alumni d’HEC Paris ;

De trois mois de mentorat assuré par des Alumni de HEC Paris ;

D’un accès à la plateforme de formation Edflex d’HEC Paris pour les six prochains mois, proposant plusieurs centaines de formations et des milliers de contenus.

Un total de 17 mentors accompagnera ainsi les créateurs, partageant leur expertise en marketing, gestion de marque, finance et droit. Cette combinaison de compétences fournira une base solide pour la gestion et la croissance de leurs entreprises. De plus, ce soutien leur permettra de bénéficier d’un réseau professionnel étendu, indispensable pour réussir dans l’industrie de la mode.

Pour Christian Kamayou, Fondateur de MyAfricanStartUp et Alumni, “HEC Paris entend jouer un rôle déterminant dans le soutien des jeunes créateurs de mode africains, en leur offrant les outils et les compétences nécessaires pour transformer leur vision créative en succès entrepreneurial. Cette initiative illustre parfaitement la mission de l’institution : former des leaders capables de contribuer positivement à la société dans des domaines variés.”

S’exprimant lors du défilé de mode organisé au Musée du Quai-Branly Jacques Chirac le mercredi 26 juin, Eloïc Peyrache, Doyen et Directeur Général d’HEC Paris, a affirmé : « Les créateurs de mode sont avant tout des entrepreneurs. À HEC Paris, nous sommes convaincus que leur créativité, lorsqu’elle est associée à des savoirs et compétences professionnelles en gestion, finance et droit peut les mener à une réussite internationale. C’est pourquoi nous sommes fiers de collaborer à nouveau avec Africa Fashion Up pour offrir aux lauréats un accompagnement complet, leur permettant de transformer leur vision artistique en entreprises florissantes. »

Créée en 1881, HEC Paris est une Business School leader en Europe dont l’ambition est d’avoir un impact positif sur le business et la société grâce à sa triple  approche «Think, Teach, Act», et de contribuer ainsi à un monde plus inclusif, plus durable et plus prospère.

Avec 167  professeurs chercheurs du monde entier qui produisent et enseignent un savoir unique à  plus de 4.500  étudiants issus de 135 pays, le campus d’HEC Paris s’affirme comme un véritable laboratoire d’innovation et d’échange, ouvert sur la diversité du monde et de ses enjeux. 

Afriquinfos