Guinness records: Les célèbres nonuplés maliens ont déjà vingt-quatre mois

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Bamako (© 2023 Afriquinfos)- Comme le temps passe vite ! Les nonuplés maliens ont déjà deux ans ! Ils ont soufflé leur 2ème bougie ce samedi 6 mai 2023. C’est autour du thème « Miraculeux » que Fatouma, Kadidia, Hawa, Adama, Oumou, Bah, Mohammed, Oumar et Elhadji ont célébré cet anniversaire.

Nés d’une même grossesse au Maroc en mai 2021, ces bébés battaient à l’époque le record Guinness du plus grand nombre de naissances vivantes à la fois.

Alors qu’au quotidien, la maman des neuf bébés dit être sur le qui-vive,  samedi elle a dû avec la famille  préparer l’anniversaire de 9 enfants.

« Nous savons que les nonuplés sont un don de Dieu. Elever des enfants n’est pas une chose facile, même avec un enfant c’est difficile, alors neuf bébés en même temps ! Depuis que je suis au Mali, les membres de ma famille me soutiennent pour élever les enfants, surtout ma sœur, elle est avec moi matin et soir, tous les jours pour tout ce qui concerne la prise en charge des enfants. Ce n’est pas facile« , explique Halima Cissé, mère des nonuplés.

- Advertisement -

S’agissant de l’éducation et des soins généraux des bouts de choux, Halima Cissé bénéficie d’une solidarité familiale à laquelle s’ajoute, l’apport du gouvernement malien et des ONG.

« Ce n’est pas facile de donner naissance à ces bébés et de s’occuper d’eux sur le plan de la nutrition, et de toutes les autres choses comme le niveau respiratoire, cardiaque, etc. Il s’agit également d’une réussite scientifique. Aujourd’hui, les enfants ont deux ans, quel chemin parcouru !« , a déclaré Boubacar Togo, pédiatre des nonuplés auprès d’Africanews.

Une réussite d’autant plus qu’à leur naissance par césarienne à 30 semaines de grossesse, les enfants pesaient seulement entre 500 grammes et un kilogramme. Certains même ont ont cru à un canular à l’annonce de leur naissance.

V. A.