Le gouvernement sud-africain s’engage à éradiquer le tabagisme

Afriquinfos Editeur 3 Vues
3 Min de Lecture

Face aux critiques reprochant à son gouvernement une politique trop sévère contre les fumeurs, M. Motsoaledi a déclaré qu'il n'y aurait ni répit ni excuses dans la lutte contre le tabac.

"Nous n'allons pas nous excuser à qui que ce soit. Il n'y aura aucune excuse", a déclaré le ministre lors de la publication à Pretoria de l'Enquête nationale sud-africaine sur la santé et la nutrition, élaborée par le Conseil de recherche en sciences humaines (Human Sciences Research Council ou HSRC).

L'Afrique du Sud est l'un des pays au monde à avoir adopté les mesures les plus dures contre le tabagisme. L'enquête du HSRC montre que la politique sud-africaine de lutte contre le tabac a réussi à réduire de moitié le nombre de fumeurs adultes au cours des 20 dernières années.

Toutefois, l'exposition au tabagisme indirect est devenue une cause de préoccupation majeure, selon cette enquête.

"Il n'y a aucun scientifique, chercheur ou personnalité influente au monde qui ait pu nous convaincre de la contribution que le tabac apporte à l'humanité. Tout ce qu'il fait c'est tuer", a déclaré M. Motsoaledi.

Pour enrayer le commerce illicite de cigarettes, les gouvernements devraient durcir leur législation, a-t-il dit.

L'Afrique du Sud est devenu l'un des premiers pays au monde à interdire le tabac dans les lieux publics, lors de l'adoption de sa Loi portant amendement sur le contrôle des produits du tabac, en 2000.

Cette loi interdisait de fumer dans les restaurants, bars, centres commerciaux et bureaux sauf dans une pièce spéciale pour fumeurs, séparée et fermée.

Ces lois ont été encore durcies en 2009, le gouvernement interdisant de fumer dans les lieux publics partiellement clos comme les patios, vérandas, balcons, promenades et aires de stationnement, ainsi que de fume en voiture en présence d'enfants de moins de 12 ans.

Pour rendre le tabac moins attractif pour les consommateurs, le gouvernement s'attaque désormais à la publicité pour l'alcool et le tabac, par le biais de nouvelles lois sur le tabac qui interdiront de présenter visiblement les cigarettes dans des boutiques.