Gabon: la grève des employés du pétrole jugée illégale par le tribunal de Port-Gentil

Afriquinfos 6 Vues
2 Min de Lecture

Port-Gentil (© 2017 Afriquinfos) – La société pétrolière française Maurel & Prom aurait eu le feu vert du tribunal de Port-Gentil pour reprendre ses activités. En effet, celle-ci était Paralysée depuis mardi dernier par une grève déclenchée par l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP), le plus grand syndicat du secteur. Mais malgré le verdict rendu par le tribunal, L’ONEP ne décolère pas. Elle   promet de paralyser tout le secteur par une grève générale.

La production de Maurel & Prom était à zéro baril Jusqu’à dimanche. « Les pertes sont énormes »,  d’après un cadre de la société. C’est finalement le tribunal de Port-Gentil qui a déverrouillé la situation.

La société a saisi ce tribunal pour statuer si la grève était illégale ou pas. Vendredi, le tribunal a auditionné les deux parties. Dans sa décision rendue samedi, il a déclaré la grève illégale et ordonné sa levée. L’ONEP dit ne pas être informée de cette décision.

Officiellement donc, le travail reprend ce lundi. Maurel & Prom a mis à profit la journée de dimanche pour mobiliser ses travailleurs. Ces derniers n’auront pas l’indemnité de bonne séparation réclamée suite à l’arrivée au sein de la société d’un nouvel actionnaire majoritaire. En revanche, ils pourront bénéficier d’un geste de bienvenue, a expliqué la direction générale.

L’ONEP ne s’avoue pas vaincue. Elle projette une grève générale du secteur pour protester contre les violences policières exercées sur les grévistes qui ne cassaient rien. Le syndicat craint que les grévistes soient licenciés après le mouvement.

Vignikpo Akpéné