La France appelle à un gouvernement inclusif en Egypte

Afriquinfos Editeur 5 Vues
1 Min de Lecture

"Nous souhaitons que le nouveau gouvernement puisse répondre aux nombreuses attentes du peuple égyptien et qu'il mette tout en œuvre pour assurer le plus rapidement possible le transfert du pouvoir à des autorités démocratiquement élues", a déclaré le porte-parole du Quai d'Orsay, Philippe Lalliot, soulignant que cela impliquerait "d'inclure toutes les forces et tous les courants politiques". "Dans la nouvelle période qui s'ouvre, il est essentiel que les libertés fondamentales énoncées par la déclaration constitutionnelle du 8 juillet soient respectées", a ajouté le haut diplomate français, faisant référence au plan de transition publié par le président égyptien par intérim, Adli Mansour.

Le nouvel exécutif égyptien, mis en place après l'éviction début juillet de l'ex-président Mohamed Morsi, membre de la mouvance islamiste des Frères musulmans, compte plus d'une trentaine de membres. Il ne compte aucun représentant des partis islamistes, qui refusent de reconnaître la légitimité de ce nouveau gouvernement dirigé par le Premier ministre Hazem Beblaoui.