Formation d’un nouveau gouvernement au Sénégal

ecapital
2 Min de Lecture

La nouvelle équipe est marquée par les départs de sept ministres qui avaient perdu lors des élections locales du 26 juin : Pape Diouf (Hydraulique et Assainissement), Ali Haïdar (Pêches et Affaires maritimes), Abdou Latif Coulibaly (Promotion de la Bonne gouvernance) et Benoît Sambou (Jeunesse, Emploi et Promotion des Valeurs civiques), Mor Ngom (Environnement), Anta Sarr (Famille, Enfance) et Thierno Alassane Sall (Transports terrestres).

Neuf ministres font leur entrée dans le gouvernement qui sera appuyé par cinq secrétaires d' Etat.

En présentant le nouveau gouvernement à la presse, le Premier ministre Mohamed Boun Abdallah Dionne a indiqué que sa feuille de route peut se décliner en deux mots : "Au travail". Selon lui, les Sénégalais doivent se mettre au travail pour la réalisation de la vision du président de la République Macky Sall pour un "Sénégal émergent dans la solidarité et l'Etat de droit".

- Advertisement -

Mohamed Boun Abdallah Dionne, nommé Premier ministre dimanche en remplacement de Aminata Touré, est un technocrate présenté comme un proche et un collaborateur de longue date du président de la République Macky Sall.

Informaticien-économiste de formation, le nouveau chef du gouvernement sénégalais, 55 ans, était auparavant ministre en charge de la coordination du Bureau opérationnel de suivi du Plan Sénégal émergent.

Il a également exercé comme expert à la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED) au Maghreb et a été ancien fonctionnaire à l'Organisation des Nations unies pour le développement industriel.