Foot/Finale CAN 2017: Egypte-Cameroun, on ne les a pas vus venir!

Afriquinfos 9 Vues
3 Min de Lecture

Libreville  (© 2017 Afriquinfos) – Ce seront finalement l’Egypte et le Cameroun qui disputeront la finale de la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). Après les Pharaons, le mercredi dernier, les Lions Indomptables ont validé leur ticket pour l’ultime rencontre du tournoi. Une affiche presque inédite, à l’entame de cette grande fête du ballon rond en Afrique.

 

Voilà deux sélections que l’on n’attendait pas à ce stade de la compétition. L’Egypte et le Cameroun ont déjoué tous les pronostics et se sont hissés en finale à la surprise de tous les observateurs avisés du football africain. Du moins pour l’édition 2017 de la CAN. Ces deux ‘’grands d’Afrique’’ comptabilisent 11 titres continentales mais ont connu un blanc ces dernières années, ratant même des éditions de la CAN ou sortant prématurément de la compétition dès le 1er tour ou les quarts de finale pour le Cameroun. De ce fait, personne ne pariait sur l’arrivée en finale des Egyptiens et des Camerounais sur le sol gabonais.

Jeudi dernier, lors de la deuxième demi-finale de la CAN 2017, c’est le Ghana qui partait favori mais à l’arrivée, c’est le Cameroun qui sort vainqueur de la rencontre avec un score flatteur de 2 buts à 0. Dominateurs et se créant les meilleures occasions, les frères Ayew et leurs coéquipiers n’ont su faire la différence.

Manquant soit de précision, ou se heurtant à un goal Ondoa avec la main toujours aussi ferme, malgré son jeune âge. Après une première mi-temps stérile en but, il a fallu attendre la 2ème mi-temps et une incompréhension  entre le gardien ghanéen et l’un de ses défenseurs pour assister à l’ouverture du score. Une réalisation de Michael Ngadeu à la 72ème ! Christian Bassogog enfonce le clou à la 3ème minute du camp additionnel et scelle l’accession en finale de son pays. 2-0 au terme du temps réglementaire et s’en était fini des espoirs ghanéens, qui, finalistes malheureux en 2015 face à la Côte d’Ivoire, se voyaient décrocher une nouvelle étoile.

La grosse expérience de l’Egypte en phase finale de la CAN affronte donc de vaillants camerounais qui ont à cœur de recommencer à réécrire des pages glorieuses des Lions Indomptables qui demeurent pétris de talent de génération en génération.

 

T.W.