L’état de la pandémie en Afrique au 8 mai 2020

Afriquinfos Editeur 10 Vues
4 Min de Lecture
État de la pandémie en Afrique

État de la pandémie du coronavirus en Afrique | Le continent  a dépassé la barre des 2 000 morts ce jeudi 7 mai avec 52 175 cas confirmés de coronavirus. Le Covid-19 a déjà coûté la vie à 2 024 personnes sur le continent, selon le Centre pour la prévention et le contrôle des maladies de l’Union africaine. L’Afrique du Sud et l’Egypte sont les deux pays les plus touchés, avec respectivement 7 808 et 7 588 cas recensés. Suivent le Maroc, l’Algérie, le Nigeria et le Ghana.

L’Afrique a dépassé ce jeudi la barre symbolique des 2 000 personnes décédées des suites du Covid-19. L’Algérie est le pays le plus meurtri par l’épidémie de coronavirus et déplore 476 morts sur son territoire. L’Egypte déplore de son côté 469 décès, le Maroc en compte 183 et l’Afrique du Sud 153. Dans les bilans officiels, huit pays d’Afrique ne recensent pour l’instant aucune mort liée au coronavirus : la Centrafrique, le Rwanda, l’Ouganda, le Soudan du Sud, l’Erythrée, la Namibie, le Mozambique et le Lesotho.

Alors que l’OMS met une nouvelle en garde contre le remède malgache, l’Afrique du Sud souhaite aider Madagascar dans ses recherches sur l’artemisia.

État de la pandémie du coronavirus en Afrique : Les remèdes traditionnels

Lors d’une visioconférence de presse, la directrice régionale de l’Organisation mondiale de la Santé, le Dr Matshidiso Moeti, a rappelé à l’ordre les dirigeants africains tentés de promouvoir des remèdes traditionnels qui n’ont pas fait l’objet d’un essai clinique sérieux. « Nos gouvernements se sont engagés en 2000 à traiter les remèdes traditionnels comme les autres médicaments en les soumettant à des essais », a rappelé le Dr. Moeti. Ces derniers jours, plusieurs pays africains, dont la Guinée-Bissau, le Congo-Brazzaville et le Niger, ont annoncé avoir réceptionné des colis de Covid-Organics, la décoction malgache à base d’artemisia présentée comme un traitement contre le coronavirus. La responsable de l’OMS s’inquiète également des conséquences que pourrait avoir la promotion de cette boisson sur le respect des gestes barrières. « Vanter ce produit comme préventif pourrait faire croire à la population qu’ils n’ont pas besoin de respecter les autres mesures » telles que le lavage régulier des mains ou la distanciation sociale, a mis en garde le Dr Moeti.

Le ministre de la Santé sud-africain, Zweli Mkhize, a annoncé qu’une équipe de scientifiques allait apporter son aide à Madagascar dans les recherches sur les effets du Covid-Organics sur le coronavirus. « Nous avons reçu un appel du gouvernement malgache demandant a ce qu’on l’assiste dans ses recherches scientifiques sur l’artemisia », a expliqué le ministre sud-africain. « Et nous avons accepté », a-t-il ajouté, sans préciser quand démarrerait la collaboration.

I.N.

Ne ratez pas de nouvelles sur le coronavirus.

https://afriquinfos.com/afrique-de-louest/confinement-au-nigeria-18-personnes-tuees-par-les-forces-de-securite/

https://afriquinfos.com/afrique/etat-de-la-pandemie-du-coronavirus-en-afrique-au-28-avril-2020/

https://afriquinfos.com/sports/le-chan-2016-confirme-la-naissance-dune-nouvelle-rdc-en-football/