Egypte : Deux attaques à la roquette font huit morts au Sinaï

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Sept civils ont été tués et quelque 25 autres blessés lorsqu'une roquette est tombée sur un marché de la ville d'al-Arish, située dans le nord du Sinaï, a déclaré Mohamed Samir, porte-parole de l'armée égyptienne, ajoutant que la roquette ciblait possiblement le complexe de sécurité principal du Sinaï Nord, mais a plutôt frappé la zone peuplée à proximité.

Plus tard, lors d'une autre attaque, deux roquettes ont frappé un camp de sécurité de la même ville, tuant un conscrit et blessant trois autres personnes, a affirmé le communiqué affiché sur la page Facebook de l'armée égyptienne.

Le porte-parole a souligné que les groupes d'activistes extrémistes opèrent notamment dans la péninsule du Sinaï et d'autres provinces du pays, dont le Caire, depuis l'éviction par l'armée de l'ancien président islamiste Mohamed Morsi survenue l'année dernière.

- Advertisement -

Plus de 500 soldats et policiers égyptiens ont été tués, victimes de la vengeance des manifestants suite à la violente répression contre les sit-ins menés par les partisans de M. Morsi en août dernier, qui ont causé au moins 1.000 décès et des milliers d'arrestations.

Le groupe Ansar Bayt al-Maqdis, qui est basé au Sinaï et s'inspire du réseau terroriste international al-Qaïda, a revendiqué la responsabilité de la plupart des attaques contre le personnel de sécurité égyptien.

En revanche, l'armée égyptienne, en coordination avec la police, a lancé une opération de grande envergure pour éradiquer les repaires de terroristes dans la péninsule du Sinaï.