Egypte : Le bilan des attaques armées dans le Sinaï s’élève à 5 morts

Afriquinfos Editeur 3 Vues
2 Min de Lecture

"Les quatre agents de sécurité comprennent les trois personnes abattues par des tireurs embusqués plus tôt dans la journée (de dimanche, ndlr), alors que le quatrième et un civil ont été tués dans une autre attaque armée près d'un commissariat de police", selon la même source, ajoutant que les attaques ont continué jusqu'aux petites heures de lundi matin.

Les tireurs embusqués et les activistes sont des membres présumés de groupes djihadistes affiliés aux partisans du président égyptien récemment déchu Mohamed Morsi.

Les agents de sécurité ont été attaqués alors qu'ils étaient de service dans des commissariats ou des points de contrôle de sécurité dans les villes d'al-Arish et de Rafah de la péninsule.

Dimanche, des activistes ont attaqué un commissariat et un club de police, un poste de contrôle de l'armée à al-Arish et un camp militaire à Rafah.

Au moins 17 personnes ont été grièvement blessées, dont onze agents de sécurité et six civils, a ajouté la source sous couvert d'anonymat.

Au cours des deux dernières semaines, plus de 25 personnes, y compris des soldats et des civils, ont été tués dans ce genre d'attaques perpétrées contre des établissements de sécurité et des postes de contrôle dans le Sinaï Nord.

Ces attaques récurrentes surviennent après que l'armée égyptienne ait déchu M. Morsi plus tôt ce mois-ci.

Selon des sources des forces de sécurité, ces attaques ont été menées par des groupes islamistes pour inciter l'armée à ramener M. Morsi au pouvoir.