Polémique : Acacias et couchés de soleil représentent l’Afrique

<strong style="margin-right:4px;">© Facebook.</strong> Couverture de The Memory of Love

Un &oelig;il averti l&rsquo;aura surement d&eacute;j&agrave; remarqu&eacute;, les couvertures de livres qui parlent de l&rsquo;Afrique reprennent toujours les m&ecirc;mes images. Un fait d&eacute;nonc&eacute; aujourd&rsquo;hui par plusieurs m&eacute;dias et Simon Stevens sur tweeter, photos &agrave; l&rsquo;appui&nbsp;.

Ceci laisse peu de place &agrave; la discussion mais des r&eacute;actions se sont d&eacute;j&agrave; &eacute;lev&eacute;es, notamment pour comprendre ce ph&eacute;nom&egrave;ne. Certains auteurs estiment que c&rsquo;est principalement d&ucirc; &agrave; la paresse des &eacute;diteurs, doubl&eacute; du fait que bien souvent, ils ne connaissent pas grand-chose &agrave; l&rsquo;Afrique. Par ailleurs, ils ne veulent pas prendre de risques en terme de ventes, pr&eacute;f&eacute;rant garder ce que le lecteur occidental aime acheter et voir&nbsp;: des acacias sur fond de coucher de soleil et des femmes maquill&eacute;es, voil&eacute;es de noir.

Peter Mendelsund, auteur d&rsquo;un livre sur l&rsquo;Afrique qui sortira prochainement, reste tout de m&ecirc;me optimiste&nbsp;: &quot;Un jour, il y aura un best-seller &eacute;crit par un Africain qui aura utilis&eacute; un visuel diff&eacute;rent. Ce succ&egrave;s introduira un nouveau set d&#39;images qui repr&eacute;sentent l&#39;Afrique aux yeux des Occidentaux. Mais pour l&#39;instant, on est dans l&#39;&egrave;re de cet arbre&hellip; Pour ce vaste continent, dans toute sa diversit&eacute;, tout ce qu&#39;on a c&#39;est ce putain d&#39;arbre&quot;.

Afriquinfos

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés