Le gouvernement va s’imprégner des conditions de vie des déplacés de l’ouest

Afriquinfos Editeur
1 Min de Lecture

La mission est conduite par le ministre de l'Emploi, des Affaires sociales et de la Solidarité, Gilbert Kafana, qui sera accompagné par le Coordonnateur humanitaire, Ndolamb Ngokwey, et des représentants des agences humanitaires.

Elle a pour objectif de "faire le diagnostic de la situation dans les localités d'accueil afin de répondre de manière durable aux besoins des personnes déplacées internes et de celles qui retournent", selon un communiqué publié mercredi.

L'ouest ivoirien a été le théâtre de violences meurtrières au cours de la crise postélectorale qui a fait dans la région entre 300 et 800 morts, selon des agences humanitaires, et près de 200. 000 personnes déplacées internes et des dizaines de milliers de réfugiés au Liberia voisin.

- Advertisement -

"En juillet, on dénombre 180.000 personnes déplacées dans l’ouest dont 22.598 dans 15 sites identifiés et les autres dans des familles d'accueil", précise le communiqué.

Selon les autorités ivoiriennes, au moins 3.000 personnes ont été tuées en cinq mois d'impasse politique et deux semaines de guerre suite à la contestation de la victoire d'Alassane Ouattara à l'élection présidentielle de novembre dernier par le président sortant Laurent Gbagbo.