Afrique en marche du 28 janvier

Afriquinfos Editeur
6 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Il est temps que l'Afrique se mette à acheter en Afrique (président du Malawi)

LILONGWE – Le président du Malawi, Bingu Mutharika, a déclaré qu'il était temps que l'Afrique se mette à acheter en Afrique, afin de promouvoir le commerce entre les pays africains et de favoriser l'émergence d'économies plus fortes sur le continent.  M. Mutharika a tenu ces propos à la presse vendredi à Lilongwe, capitale du Malawi, juste avant son départ pour le 18e Sommet de l'Union africaine (UA) qui doit se tenir ce week-end à Addis Abeba, la capitale éthiopienne. Ce sommet sera placé sous le thème du développement du commerce inter-africain. "Depuis plus de 40 ans, on appelle à l'ouverture des marchés africains, afin que les pays d'Afrique puissent continuer à développer leurs propres marchés. En tant qu'Africains, il est grand tant que nous réalisions que les produits africains sont dignes d'être achetés", a-t-il déclaré.  Le président du Malawi, qui a présidé l'UA en 2010, a rappelé que la population de l'Afrique allait atteindre le milliard d'habitants à l'horizon 2015, et que le continent devait donc impérativement se doter d'économies plus efficaces pour pouvoir continuer à nourrir une population en augmentation continue.

 Diminution des personnes atteintes de lèpre à Madagascar

- Advertisement -

 ANTANANARIVO  – Le nombre des personnes atteintes de lèpre à Madagascar a diminué de 0,86 sur 10.000 habitants en 2006 à 0,82 sur 10.000 habitants en 2011, a-t-on appris samedi auprès du ministère malgache de la Santé. Cette diminution a été palpable grâce aux bailleurs qui soutiennent l'effort de l'Etat malgache dans la prise en charge de la lutte contre la lèpre à Madagascar. La prise en charge d'un lépreux est évaluée de 25.000 Ariary à 49.000 Ariary par personne suivant la durée du traitement (un dollar vaut environ 2000 Ariary).  Pour l'année 2011, la fondation Raoul Follereau a donné 706 millions d’Ariary, d’autres bailleurs ont débloqué 462 millions d’Ariary, et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a donné des médicaments d’une valeur de 471 millions d’Ariary et un budget de fonctionnement de 30 millions d’Ariary alloué par le ministère de la Santé pour la lutte contre la lèpre.

RDC : l'UDPS et ses alliés appellent à la réorganisation des élections législatives

KINSHASA – L'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), parti de l'opposant Etienne Tshisekedi et ses alliés, ont appelé vendredi à la réorganisation des élections législatives."Nous ne sommes pas concernés par ces élections. Pour nous, ce parlement n'existe pas. Nous n'allons pas travailler à l'assemblée nationale", a déclaré Diomi Ndongala, président de la Démocratie Chrétienne (DC), parti allié à l'UDPS, en réaction à la publication jeudi par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), des résultats provisoires des élections législatives du 28 novembre 2011."J'ai été élu à Kinshasa, mais beaucoup de nos voix ont été détournés", a-t-il souligné, ajoutant qu'ils attendent qu'une nouvelle Commission électorale nationale indépendante (CENI) puisse mettre en place un parlement reflétant la volonté du peuple.  

 L'ONU renforce la lutte contre le choléra en RDC

NEW YORK (Nations Unies) – Grâce à la contribution de 9,1 millions de dollars octroyée jeudi par le Fonds central d'intervention d'urgence (CERF), les Nations Unies et leurs partenaires en République démocratique du Congo vont pouvoir renforcer la lutte contre le choléra qui a affecté plus de 22.000 personnes et tué plus de 500 personnes l'année dernière. Le choléra sévit dans huit des onze provinces du pays, et la majorité des cas ont été répertoriés dans l'Est du pays où le choléra est endémique, a précisé le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) dans un communiqué de presse publié vendredi. A part les personnes directement affectées, des milliers d'autres sont des victimes collatérales puisque la maladie affecte les activités commerciales et agricoles, la scolarité, la vie familiale et les moyens de subsistance de personnes qui sont déjà parmi les plus pauvres de la planète.    

Côte d'Ivoire : vers un plan de départ volontaire à la retraite pour réduire l'effectif "pléthorique" des fonctionnaires

 ABIDJAN – Le ministre ivoirien de la Fonction publique, Gnamien Konan, a fait état vendredi à Abidjan de son intention de proposer au gouvernement un plan de départ volontaire des fonctionnaires ivoiriens à la retraite. Selon le ministre qui répondait aux préoccupations des journalistes, ce plan vise à réduire l'effectif "pléthorique" des agents des services publics afin de forger une administration de développement.  "Le sureffectif à la Fonction publique est réel. La masse salariale est d'environ 50 % alors que la norme au niveau de l'Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) est de 35 %", a indiqué M. Konan. Pour celui-ci, il n'est pas normal que ce département ministériel consacre la moitié de ses ressources au paiement des salaires, pour un pays qui aspire au développement.