Le Conseil de sécurité de l’ONU condamne le meurtre d’un député en Somalie

ecapital
2 Min de Lecture

L’attaque a également coûté la vie à un garde du corps du parlementaire et fait plusieurs blessés. Dans une déclaration à la presse, les membres du Conseil de sécurité ont présenté leurs condoléances aux familles des victimes et au peuple et au gouvernement de Somalie. Ils ont souhaité un prompt rétablissement aux blessés. Les membres du Conseil de sécurité se sont déclarés dans la déclaration « choqués que Al-Chabab ait délibérément visé un membre du Parlement somalien, une institution qui représente les espoirs légitimes du peuple somalien pour un avenir plus démocratique, plus pacifique, plus stable et plus prospère ». Le Représentant spécial du secrétaire général pour la Somalie, Nicholas Kay, lui aussi, a condamné jeudi le meurtre du parlementaire, qui a eu lieu dans la capitale Mogadiscio et est survenu dans un contexte de multiplication d’attaques perpétrées dans cette ville par les rebelles Al-Chabab depuis le début du mois du ramadan. Le parlementaire et un de ses gardes du corps ont été abattus par arme à feu alors qu’ils roulaient à bord d’un véhicule jeudi matin à Mogadiscio. Un fonctionnaire du Parlement qui les accompagnait a été blessé et un autre membre du Parlement est sorti sain et sauf de l’attaque. « Je suis consterné par le meurtre d’Ahmed Mohamud Hayd et je condamne cet acte brutal. Le mois du ramadan est un temps pour la paix et la réconciliation. Le fait de commettre des crimes aussi affreux pendant ce mois sacré montre le mépris des auteurs de cette attaque pour le peuple somalien », a déclaré M. Kay dans un communiqué de presse. « J’appelle les autorités à tout mettre en Å“uvre pour que les auteurs soient traduits en justice au plus vite. Nous restons résolument engagés aux côtés du peuple somalien et de leurs représentants dans les efforts pour réaliser l’espoir d’un avenir paisible et stable », a-t-il ajouté.