Ces équipes africaines qui n’ont plus rien à envier aux cadors d’Amérique latine et européens

Afriquinfos Editeur 8 Vues
3 Min de Lecture

Dakar (© 2019 Afriquinfos) Les journées FIFA qui se sont déroulées entre le 10 et le 15 octobre, ont montré un beau visage de certaines sélections africaines. Le Sénégal, le Nigéria et l’Algérie ont pour les deux premiers tenu tête au Brésil tandis que le Champion d’Afrique en titre a infligé un 3-0 sans appel à la Colombie.

Au sortir du match contre la Colombie, le sélectionneur algérien n’a pas caché sa joie face à la performance de ses poulains. « « Aujourd’hui les choses se sont bien déroulées, oui on aimerait bien rejouer en France à Marseille, Nice ou même Paris. La pelouse du stade de Lille a bonifié notre jeu, notre identité est basée sur le jeu technique et la pelouse nous a aidé », a indiqué Djamel Belmadi à propos du match contre la Colombie. Les champions d’Afrique venaient d’aligner leur 16ème match consécutif sans défaite et de briser la série d’invincibilité des « cafeteros ».

Mais le technicien algérien pour qui l’objectif est la qualification à la Coupe du monde, sait que cette victoire peut constituer une indication sur les confrontations futures de son équipe. « Il nous reste beaucoup de travail, on veut progresser, le deal que j’ai avec les joueurs, c’est de progresser de se dépasser, on est très loin d’être parfait. On veut jouer contre les meilleurs pour devenir encore meilleurs » a-t-il déclaré avant de souhaiter qu’un match amical oppose prochainement les Fennecs aux Bleus, actuels champions du Monde.  « Jouer les champions du monde on le veut et je vous garantis qu’en Algérie tout se passera bien », a indiqué Belmadi.

Quelques jours plus tôt ce fut au Sénégal et au Nigeria de tenir en échec, le grand Brésil en obtenant de probants nuls (1-1). Des confrontations dominées et qui si elles avaient été mieux négociées se seraient soldées par des victoires.    

C’est dire que les sélections africaines ont désormais de quoi tenir la dragée haute aux équipes d’Amérique latine et d’Europe. Avec en leur sein les meilleurs joueurs au monde à l’instar des Sadio Mané, Gana Gueye, Kalidou Koulibaly, Ryad Mahrez, Mohamed Salah, il y a de quoi rivaliser.  Les soi-disant grandes nations du football n’ont qu’à bien se tenir, la Coupe du monde Qatar 2022 devrait réserver de belles surprises.

Boniface T.