Centrafrique/Le FMI boucle le budget de l’Etat pour cette année

ecapital
2 Min de Lecture

Le budget 2014 voté au mois de juin tire à sa fin. Et déjà celui de 2015, est en projet. Son montant, son contenu, seront discutés cette semaine avec les bailleurs à Bangui au cours de cette semaine.

En juin dernier, le FMI a versé13 millions de dollars à l’Etat centrafricain. Une première tranche dite de facilité de crédit  pour déclencher l'assistance d’ autres bailleurs. En septembre, la Banque africaine de développement et l'Union européenne ont versé leur part (respectivement 11 et 16 milliards de francs CFA). La Banque mondiale quant à elle, est intervenue dès avril pour payer les salaires des fonctionnaires. La France, pour sa part a effacé les arriérés de paiement de la Centrafrique auprès du FMI.

Des dons qui ont donné une bouffée d’air à l’économie centrafricaine qui suffoquait à cause de la crise qui la minait. Les regards sont maintenant tournés vers 2015. Dans ce pays fragilisé par la crise et à l’approche des élections, les risques d'explosion sociale doivent a tout prix être limités. Les bailleurs réunis cette semaine vont déterminer les besoins les plus urgents et se répartir les différents postes en fonction de leur savoir-faire et de leurs moyens. Pour 2015, le FMI estime à 80 milliards de francs CFA les besoins de financement de l'Etat.

- Advertisement -

Le pays est considéré comme le plus pauvre au monde dans le dernier classement du FMI.En 2013, avec la guerre civile, son Produit intérieur brut a reculé de 25 à 30 %. Il croît à nouveau, mais la machine économique a besoin d'un coup de pouce.

Larissa Agbenou