La CEDEAO dément son approbation du Covid-Organics prisé ailleurs en Afrique

Afriquinfos Editeur 17 Vues
5 Min de Lecture
CEDEAO et Covid-Organics

CEDEAO et Covid-Organics | Dans un communiqué, la Communauté économiques des Etats de l’Afrique de l’Ouest  (CEDEAO) vient de démentir formellement des informations diffusées par des média et selon laquelle, elle aurait commandé un lot du médicament dénommé CovidOrganics (CVO), présenté comme un « remède » contre le coronavirus par le président malgache.

« Nous souhaitons indiquer que la CEDEAO et son institution spécialisée en matière de santé qu’est l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS) se dissocient de cette affirmation, et informer le public que nous n’avons jamais commandé ledit médicament. » indique l’institution ouest africaine dans sa note.

par ailleurs, poursuit le même document, «  Nous souhaitons indiquer, que dans le cadre de son mandat qui est d’assurer la sauvegarde et l’amélioration de la santé des populations de la région, l’OOAS reste engagée vis-àvis de la promotion des pratiques et des produits d’une Médecine traditionnelle rationnelle dans l’espace CEDEAO, et a travaillé de façon cohérente pendant des années, avec les États membres dans le cadre d’études scientifiques sur les médicaments à base de plantes dont l’efficacité est prouvée ».

Ces produits sont documentés dans notre Pharmacopée des médicaments traditionnels de la CEDEAO, dont la deuxième édition sera publiée dans les prochaines semaines. L’OOAS a également, dans un passé récent, identifié, entretenu et soutenu des centres d’excellence en médecine traditionnelle à l’échelle de la région de la CEDEAO.

Cependant, l’institution affirme ne pas pouvoir soutenir et approuver le fameux prétendu remède contre le Covid-19 en raison que l’efficacité dudit produit n’a été démontrée par des études scientifiques.

CEDEAO et Covid-Organics : Collaboration avec l’OMS

Toutefois, la Cedeao a indiqué que l’OOAS collabore avec des partenaires pertinents, notamment l’OMS, le Centre africain de contrôle des maladies (Africa CDC ) ainsi qu’avec des consortiums nationaux, régionaux et internationaux de recherche, afin de promouvoir la recherche scientifique d’un remède contre la maladie.

« En ce moment même, un certain nombre de centres d’excellence de la Médecine traditionnelle de l’espace CEDEAO sont  également en train de procéder à des études sur des produits d’une efficacité potentielle. », Mentionne le communiqué.

Lors d’un récent sommet extraordinaire sur la lutte contre le Covid-19, l’une des décisions prise par les chefs d’Etat et de gouvernement de la Cedeao   était le  renforcement de la coopération entre les États membres en matière de recherche, de formation et de partage d’expériences dans le domaine de la santé en général, et de la lutte contre le Covid-19 en particulier.

CEDEAO et Covid-Organics : La Tanzanie opte pour le Covid-Organics

Malgré toutes les interpellations contre l’utilisation du Covid-Organics, un breuvage présenté par le président malgache comme un traitement efficace contre le coronavirus, la Tanzanie a annoncé vendredi qu’elle avait reçu à son tour une première livraison de Covid-Organics, un produit que l’OMS déconseille dans l’attente d’une étude scientifique fiable.

« La Tanzanie a reçu aujourd’hui le soutien de Madagascar pour les médicaments contre le coronavirus », a déclaré le porte-parole du gouvernement, Hassan Abas, dans un message sur Twitter. Ces derniers jours, Madagascar a livré dans plusieurs pays du continent ce breuvage à base d’artemisia, une plante à l’effet thérapeutique reconnu contre le paludisme, en affirmant qu’elle prévenait, voire soignait le Covid-19.

Mais l’Organisation mondiale de la santé a mis en garde jeudi contre « l’adoption d’un produit qui n’a pas été soumis à des tests pour en vérifier l’efficacité », et le Centre africain pour le contrôle et la prévention des maladies a également déclaré qu’il devrait être « testé rigoureusement ». La responsable de l’OMS pour l’Afrique, le Dr Matshidiso Moeti, a exhorté le gouvernement malgache à « faire tester (son) produit lors d’essais cliniques » afin de « vérifier son efficacité (…) et sa sécurité sur les populations ».

Innocente Nice

Ne ratez pas de nouvelles sur le coronavirus.

https://afriquinfos.com/afrique/fonds-continental-anti-covid-19/

 

https://afriquinfos.com/afrique-de-louest/lepidemie-de-coronavirus-va-faire-plonger-la/

https://afriquinfos.com/economie/le-g20-parle-dune-meme-voix-face-au-covid-19-et-injectera-5000-milliards-de-dollars-dans-la-riposte/