4 casques bleus tués et 10 autres blessés dans un attentat suicide à Aguelhoc

Afriquinfos Editeur 6 Vues
1 Min de Lecture

Le texte qui ne précise pas la nationalité des casques bleus, indique qu'un véhicule suicide a explosé à l'entrée du camp de la MINUSMA à Aguelhoc.

L'attentat n'a pas été revendiqué jusqu'à présent.

Le chef de la MINUSMA, Albert Koenders, a condamné cette attaque "lâche et odieuse".

"Je suis choqué que de valeureux soldats de la paix soient à nouveau pris pour cible. Cet attentat ne détournera pas la MINUSMA de sa mission de rétablissement de la paix et de la sécurité au Mali", a dit M. Koenders.