Le candidat des FARE, Modibo Sidibé et la Direction de l’ADEMA-PASJ soutiennent Soumaïla Cissé de l’URD

Afriquinfos Editeur 14 Vues
3 Min de Lecture

Expliquant les raisons de son soutien à Soumaïla Cissé, l' ancien Premier ministre et candidat malheureux Modibo Sidibé avec 4,87% des suffrages exprimés, a rappelé lundi lors d'une conférence de presse que les FARE sont signataires d'une alliance.

Il s'agit de l'Alliance pour la Sauvegarde de la Démocratie et la République (ADR/FDR), regroupant des acteurs politiques du FDR, un front de refus au coup d'Etat militaire du 22 mars 2012, qui prévoyait de soutenir le candidat de l'ADR/FDR.

''Nous tiendrons l'engagement pris conformément à l'idée que nous nous faisons de la vie politique et de son nécessaire renouveau. C'est pourquoi, je déclare ici apporter notre soutien au candidat de l'URD, arrivé premier parmi les candidats du FDR, Soumaïla Cissé (..)'', a laissé entendre l'ancien PM et candidat Modibo Sidibé.

Par ailleurs, le président par intérim de l'ADEMA-PASJ, Ibrahima N'Diaye dit Iba et certains de ses camarades étaient face à la presse pour réaffirmer leur soutien à Soumaïla Cissé.

Le candidat de l'ADEMA-PASJ, Dramane Dembélé, a recueilli la troisième position avec 9,59% des suffrages exprimés. Selon Iba, '' ce score qui ne reflète ni le poids électoral ni l'ambition du Parti ADEMA sera examiné pour en tirer toutes les leçons pour l' avenir. Notre participation à la compétition électorale se poursuivra conformément à nos engagements sous la bannière de l' ADR/FDR''.

Iba a ajouté : '' Cet engagement n'a jamais été remis en cause ni par la base, ni par la direction du Parti. Cela ne saurait changer après la connaissance des résultats du premier tour''.

''En Afrique la parole est sacrée, notre signature ne saurait être remise en cause. Par conséquent, nous réaffirmons notre soutien au candidat de l'ADR/ FDR qualifié au second tour. Il s' agit de M. Soumaila Cissé'', a déclaré Iba avant de ''lancer un appel à tous les militants de l'ADEMA de l'intérieur et de l' extérieur du Mali pour un report de vote massif au bénéfice du candidat de notre regroupement ADR/FDR''.

Le président par intérim de l'ADEMA-PASJ, Iba a conclu : '' Nul ne nous fera dévier de ce chemin pour ses intérêts personnels. L'ADEMA s'assumera face à l'histoire et face au peuple Malien''.

De son côté, le candidat du parti d'opposition du temps du président déchu Amadou Toumani Touré, Solidarité africaine pour la démocratie et l'indépendance (SADI), Dr Oumar Mariko, candidat malheureux à l'élection présidentielle du 28 juillet et ses camarades ont ''appelé lundi à voter IBK'' lors d'une conférence presse.

''Ce choix se justifie pour des raisons purement patriotiques. Il se justifie également par le fait que le parti SADI est face à un dilemme. Face à deux situations compromettantes, on choisit le moins pire'', a déclaré candidat du parti Sadi, Dr Oumar Mariko.