Fin de la visite du président sud-africain sanctionnée par la signature d’une série d’accords

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Le président burundais Pierre Nkurunziza se dit satisfait de la conclusion de ces accords. « Nous sommes très contents que nous venons de conclure des accords qui vont être appliqués à l’avantage, au profit de nos peuples respectifs. C'est entre autres un accord sur la coopération militaire et pour ce qui est du développement économique, ce sont des accords sur l'agriculture, le sport et le développement dans plusieurs secteurs », a indiqué à la presse le président Pierre Nkurunziza dans le hall de l’aéroport international de Bujumbura quelques minutes avant que le président Jacob Zuma ne prenne l'avion pour Pretoria.

Les autres secteurs sont l'enseignement supérieur, la recherche scientifique et minière, l'énergie et les transports.

 Le président Pierre Nkurunziza a ajouté que son hôte était venu avec une très grande détermination au Burundi à voir d'une part, une forte délégation de ministres et d'hommes d'affaire qui l'ont accompagné et d'autre part, l'ampleur de la signature de ces accords. « On fait des visites dans plusieurs pays, mais aujourd’hui nous disons que cette visite vient d'accoucher d'une grande montagne et nos peuples respectifs vont en savourer les dividendes», a-t-il dit avant de demander au président Jacob Zuma de transmettre les salutations du peuple burundais aux sud-africains en commençant par le président Mandela qu'il a appelé « Le plus grand sage de l'Afrique et du monde entier ».

- Advertisement -

Le président Jacob Zuma s'est lui aussi montré très satisfait de la visite qu'il a effectuée au Burundi. « Un pays que j'avais eu à visiter dans des périodes difficiles et que j'ai eu le plaisir de trouver beaucoup plus pacifié au cours de cette visite », a dit le chef de l'Etat sud-africain avant d'inviter son homologue à visiter l'Afrique du Sud et spécialement à se joindre aux Sud-Africains lors du centenaire du parti ANC au début de l’année prochaine. Invitations que le président burundais a promptement acceptées.