Négociations entre la Tunisie et la Libye sur les flux de passagers à la frontière

ecapital
1 Min de Lecture

Selon l'agence de presse officielle tunisienne TAP, des passagers libyens ont tiré vendredi des coups de feu en l'air à leur passage au poste frontalier de Ras Jedir (côté tunisien) pour protester contre la saisie par les autorités tunisiennes de leur véhicules.

Le point de passage Ras Jédir reprend son calme vendredi après-midi, mais avec une baisse remarquable du flux de passagers des deux côtés, sachant qu'aucune décision n'ait été prise concernant la fermeture de ce poste frontalier.

Sur un autre plan, des Tunisiens poursuivent, pour la deuxième journée, le blocage de la route reliant Ras Jédir à Ben Guerdane, empêchant des personnes et des véhicules de passer

- Advertisement -