La Tunisie ne cesse de prendre en main la situation sécuritaire (ministère de l’Intérieur)

ecapital
2 Min de Lecture

"Suite à plusieurs réclamations de citoyens et une relative hausse du taux d'infractions à la loi enregistrées dans certaines régions du pays, les autorités ont multiplié récemment les campagnes de ratissage aboutissant, du 3 au 9 septembre, à 1246 arrestations, dont 150 recherchés pour vol, violence, agression et trafic de stupéfiants", a confirmé M. Meddeb, lors d'un point de presse.

En dépit de tous les efforts déployés en vue de garantir le bon déclenchement de la rentrée scolaire, le bilan fait état de certains dépassements observés dans des régions comme La Manouba et Zaghouan (nord), Sfax (Centre) et Gafsa (Sud), a souligné M. Meddeb.

"Les événements survenus dans ces régions, a-t-il expliqué, consistent en l'interruption des cours suite à des sit-in des parents et des enseignants".

- Advertisement -

Evoquant la poursuite des criminels à travers le pays, le Lieutnant Mohamed Ali Aroui, représentant de la Direction générale de la sécurité publique a affirmé que le mois de Ramadan (août 2011) a enregistré l'arrestation de 2644 suspects pour agression, vol et trafic illégal de produits et stupéfiants.

Quant à la première quinzaine du mois de septembre, a-t-il conclu, "le bilan fait état de 2563 états d'arrestation à travers le pays pour les même motifs précités".