Madagascar : 70% de superficie infestée de criquets traités en 2010-2011

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Le dernier bilan du CNA montre que 356.198 Ha ont été infestés par les criquets pendant la campagne antiacridienne 2010-2011, entre octobre 2010 et août 2011. Sur cette superficie, le CNA a traité 252.471 Ha repartis dans la partie sud de Madagascar, notamment à Androy, Anosy, Befandriana, Ejeda, Ihorombe, et Sakaraha.

Ce traitement a été effectué en deux opérations. La première a été l'intervention par voie terrestre, par laquelle le CNA a pulvérisé 53.476 litres de pesticides liquides sur 64.651 Ha de superficie. La deuxième a été l'intervention aérienne effectuée grâce à la contribution de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et de la Base Aérienne Tactique (BATAC) dans le pays. Deux hélicoptères et deux avions Jocker A300 ont été utilisés pour pulvériser 90.380 litres de pesticides pendant cette deuxième intervention.

Le ministre malgache de l'Agriculture, Vy Vato Rakotovao, a estimé que ce bilan du CNA a été positif.

- Advertisement -

Toutefois, le CNA prévoit déjà de traiter entre novembre 2011 et mai 2012 quelque 300 000 hectares infestés par les criquets. Le coût de l'opération est évalué à 7,6 millions de dollars.

Cette nouvelle campagne antiacridienne dans les zones infestées doit coïncider avec les prochaines pluies et la période de reproduction du criquet entre novembre 2011 et mai 2012.

Outre les pesticides conventionnels, le CNA prévoit d'utiliser encore un bio-pesticide tiré d'un champignon mortel pour les criquets et les sauterelles. Ce bio-pesticide sera utilisé à grande échelle.

La lutte antiacridienne est une des stratégies nécessaires pour éviter la famine sachant que les criquets ravagent une grande partie de l'agriculture à Madagascar.