Madagascar : manque de médecins anesthésistes réanimateurs et urgentistes dans les hôpitaux

Afriquinfos Editeur
1 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

 La grande île ne représente qu'une cinquantaine de médecins anesthésistes réanimateurs et urgentistes travaillant dans tous les centres hospitaliers universitaires du pays alors que la norme internationale préconise un médecin pour trois chirurgiens, précise le professeur agrégé.

Ce moindre effectif est dû au manque d'enseignants au sein du département de ces spécialités mais aussi l'arrêt de recrutement de médecins fonctionnaires par l'Etat malgache. La relève en formation n'est pas assurée car la grande île ne compte qu'un professeur agrégé dont le Professeur Joël Randriamiarana.

Lors de la cérémonie de sortie de promotion d'anesthésistes et urgentistes le week-end dernier, un responsable au sein du ministère de la Santé de la transition malgache a toutefois rappelé l'ouverture de postes budgétaires pour le recrutement de médecins fonctionnaires depuis quelques années.

- Advertisement -

Par ailleurs, le salaire très bas des médecins anesthésistes réanimateurs et urgentistes par rapport à celui à l'étranger incite les médecins spécialistes malgaches à partir en Europe, a précisé le Professeur.