L’augmentation de l’exportation du coton lèse les industries nationales

ecapital
3 Min de Lecture

Les producteurs de coton dans la grande île préfèrent négocier avec les entreprises exportatrices directement, a affirmé récemment un responsable au sein de la Société malgache de couverture (Somacou), un des fleurons du textile à Madagascar.

Le mois de juillet de l'année dernière, le prix de la livre de coton était de 0,77 dollars à la Bourse de New York, contre 2,155 dollars en mars de cette année, avant de chuter à1, 454 dollars au mois de mai dernier suite à la grande récolte des pays producteurs de coton.

Malgré cette instabilité du prix du coton, les paysans malgaches optent pour l'exportation alors que le prix chez les industries nationales est de 1,85 dollars, donc à peu près le même, indique encore cette source.

- Advertisement -

Ainsi, les industries sont menacées par cette insuffisance des matières premières et risquent un arrêt de travail avec les deux mois de stock de coton à l'heure actuelle. Ajouté aux problèmes de matières premières, l'application de la détaxation des produits textiles importés depuis l'année 2003 engendrant la baisse de prix des importés sur le marché local lèse la production nationale.

Notons que la culture du coton est localisée dans deux zones, à savoir le nord-ouest (région de Mahajanga) et le sud-ouest (région de Tuléar). La campagne débute vers le mois d'avril au mois de septembre pour récolter vers la fin du mois de juillet jusqu'au mois de décembre pour les régions nord ouest de Madagascar, tandis que dans le sud, la campagne se déroule en période pluviale, de décembre à mai et la récolte débute au mois de mai pour durer jusqu'au mois d'août.

Actuellement, Madagascar ne compte plus que 4 sociétés de filature opérationnelles dont la Cotonnière d'Antsirabe (COTONA et Cottonline), au sud d'Antananarivo, la Société Malgache de Couverture (SOMACOU), la Société Anonyme Malgache d'Applications du Fil (SAMAF) ainsi que la FANAVOTANA FILATURE ET TISSAGE à Antananarivo.

Madagascar produit près de 30.000 tonnes de coton en graine chaque année. En 2010, la grande île a exporté 163 tonnes de coton en masse d'une valeur de 563 millions d'Ariary (1 dollar équivaut à 2.000 Ariary), 1.136 tonnes de tissus en coton évalués à 22,153 millions d'Ariary et 13.064 tonnes d'autres matières textiles à 581 milliards d'Ariary, selon les chiffres de l'Institut National de Statistiques (Instat) malgache.