Le Kenya s’engage à travailler étroitement avec le Sud-Soudan

Afriquinfos Editeur
1 Min de Lecture

Le président kenyan Mwai Kibaki a également déclaré que ce pays d'Afrique de l'Est avait accueilli les négociations qui se sont soldées par la signature de l'Accord de paix global (CPA) en janvier 2005.

Le Sud-Soudan devrait déclarer officiellement son indépendance le 9 juillet en vertu des résultats du référendum d'auto-détermination.

Dans un communiqué rendu public à Nairobi, le président kenyan a appelé le nord et le sud du Soudan à profiter des liens de longue date, qu'ils ont développés en tant qu'entité unique, à chérir des relations bilatérales étroites alors même qu'ils assument des identités souveraines séparées. Cela contribuera assurément et immensément à consolider la stabilité régionale.

- Advertisement -

Le président Kibaki devrait se joindre à d'autres dignitaires étrangers à Juba, la capitale du Sud-Soudan, pour voir la nouvelle nation hisser son drapeau et investir son premier président, Salva Kiir.