Madagascar : les activités des entreprises franches perturbées par une grève des douaniers

ecapital
2 Min de Lecture

Les activités des entreprises franches malgaches sont perturbées suite aux grèves et inactivités du bureau des douanes d'Antananarivo, capitale malgache, depuis la semaine dernière, apprend-on mercredi d'un responsable d'une entreprise franche malgache située dans le centre-ville de la capitale.

"Les exportations par voie marine sont bloquées, les matières premières arrivées au port ne sont pas sortis entraînant l'arrêt de leur activités", poursuit ce responsable d'une entreprise franche du secteur textile.

Afin de continuer l'acheminement de leurs produits vers les clients étrangers, les entreprises franches sont obligées d'expédier leurs produits par voie aérienne. Pourtant, cette solution fait augmenter le coût de l'exportation jusqu'à 1.300 Euros de plus par conteneur, poursuit le plaignant.

- Advertisement -

Notons que les douaniers d'Antananarivo se sont mis en grève depuis la semaine dernière pour quatre raisons dont la contestation de la décision de limogeage prise par le ministère des Finances concernant le receveur des douanes des magasins généraux d'Antananarivo qui aurait été impliqué dans une affaire de trafic de bois de rose saisis récemment à l'île Maurice.

Les douaniers réclament aussi la transparence sur cette affaire de bois de rose, l'identification des commanditaires du trafic de bois de rose ainsi que l'examen impartial de la Charte relative à la fonction de douanier.