La source de la bactérie mortelle d’E.coli n’est pas égyptienne

ecapital
1 Min de Lecture

Aucune trace ni contamination de la bactérie mortelle n'a été détectée en Egypte à ce jour, a annoncé le chef du service central de la quarantaine agricole au ministère, Ali Soliman, soulignant que rien ne prouve que cette bactérie existe en Egypte.

Il a réfuté les informations publiées par les médias internationaux selon lesquelles le fenugrec égyptien était la raison derrière la transmission de la bactérie.

M. Soliman a indiqué que le ministère de l'Agriculture a reçu une lettre de l'Union européenne affirmant que les résultats des tests des laboratoires microbiologiques sur le fenugrec étaient tous négatifs.

- Advertisement -

Il a ajouté que les le fenugrec exporté par les entreprises égyptiennes en 2009 n'a été exporté ni vers la France, ni vers la Grande-Bretagne, ni vers l'Allemagne.

L'épidémie mortelle d'E.coli a commencé en mai dans le nord de l'Allemagne.

Elle s'est propagé dans 16 pays, contaminant plus de 3900 personnes et faisant 44 morts, tous sauf un en Allemagne, selon les données publiées par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).