La Bourse de Casablanca renforce son partenariat avec le London Stock Exchange

Afriquinfos Editeur 3 Vues
3 Min de Lecture

A travers ces accords, LSEG et la Bourse de Casablanca en collaboration avec les différents acteurs économiques et financiers marocains œuvreront pour développer le marché financier marocain et régional, à travers l'acquisition et le déploiement de la plateforme de cotation de Millenium IT (filiale à 100% de LSEG) et la création d'un marché dédié aux PME marocaines sur le modèle AIM (l'Alternative Investment Market) tout en favorisant également son extension.

Ce partenariat vise également la mise en place d'un marché des dérivés et de nouveaux produits financiers, en bénéficiant de l'expertise de LSEG en la matière, et la mise sur pied d'une infrastructure de marché adaptée à l'évolution du marché financier marocain.

Le partenariat stratégique entre les deux parties prévoit aussi la mise en place d'un comité consultatif composé des différents représentants du marché financier marocain, chargé de suivre la mise en œuvre du plan d'action du partenariat et de veiller à sa cohérence et d'un comité de pilotage composé des équipes opérationnelles de la Bourse de Casablanca et du LSEG, qui sera en charge du déploiement du plan d'action.

 LSEG est un groupe boursier international diversifié placé au cœur de la finance mondiale dont l'histoire remonte à 1801. Le groupe gère un large éventail d'actions, obligations et produits dérivés sur les marchés internationaux, et comprend la Bourse de Londres, Borsa Italiana, MTS, marché leader des titres à revenu fixe en Europe et la plate-forme d'actions pan-européennes, Turquoise.

Grâce à ses marchés, le groupe offre aux entreprises internationales et aux investisseurs un accès incomparable aux marchés financiers d'Europe.

 Créée en 1929, la Bourse de Casablanca est la première place boursière du Maghreb et d'Afrique de l'Ouest et se place au deuxième rang en Afrique derrière Johannesburg, mais devant Le Caire. Elle exerce sous la tutelle du ministère marocain de l'Economie et des Finances, dans le cadre d'un cahier des charges. Sa mission consiste à assurer le fonctionnement, le développement et la promotion du marché boursier marocain.

A la Bourse de Casablanca, la capitalisation s'élevait, fin mai, à 469 milliards de dirhams (environ 58 millions USD), qui représente 54% du PIB du Maroc. Plus de 30% de la capitalisation est détenue par les investisseurs internationaux et 74 entreprises cotées.

Le marché boursier casablancais a réussi, durant l'année 2013, à maitriser son évolution en dépit d'une conjoncture internationale défavorable et d'un contexte local marqué par le reclassement du Maroc dans nombre d'indices de renommée mondiale.