Bonjour, Afrique

Afriquinfos Editeur 5 Vues
4 Min de Lecture

Le chef de l'ONU appelle les Egyptiens à résoudre leurs différends par le dialogue

 NEW YORK (Nations unies) – Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-mon a condamné fermement samedi la "recrudescence de la violence" en Egypte, suite à des dernières manifestations, appelant l’Egypte à résoudre leurs différends par le dialogue. "Le secrétaire général condamne fermement la recrudescence de la violence en Egypte qui a fait plusieurs dizaines de morts et des centaines de blessés, à la suite des manifestations de vendredi et de samedi", a dit le porte-parole de Ban Ki-moon dans un communiqué. Le secrétaire général appelle tous les Egyptiens à résoudre leurs différends par le dialogue et renouvelle son appel à toutes les parties pour engager un processus de réconciliation, dit son porte-parole.

Le Burundi et le Congo redynamisent leur coopération autour de six axes

BUJUMBURA – Le chef de l'Etat burundais Pierre Nkurunziza et son homologue du Congo-Brazzaville Denis Sassou N'guesso, en visite au Burundi, ont décidé d'élaborer un programme de redynamisation de la coopération entre les deux pays autour de six axes. Les six axes sont la libre circulation des personnes et des biens, les échanges commerciaux, l'agriculture et l'élevage, les mines et géologies, la coopération dans le secteur du développement durable à travers le reboisement et la coopération en matière de paix et de sécurité, ont expliqué samedi le ministre congolais des Affaires Etrangères et de la Coopération, Basile Ikouebempte et la ministre burundaise de l'Agriculture et de l'Elevage, Odette Kayitesi.

13 Congolais décédés dans un camp des réfugiés en Ouganda

KINSHASA  – Treize ressortissants congolais, dont un bébé, sont décédés dans un camp des réfugiés en Ouganda des suites de maladie occasionnée par des mauvaises conditions de vie, a déclaré samedi à la presse le président focal de la société civile locale de Watalinga (est de la RDC), David Nyamango. M. Nyamango a déploré les conditions déplorables dans lesquelles vivent ces réfugiés, avant d'interpeller le gouvernement de fournir davantage d'efforts pour rétablir les conditions sécuritaires et la paix dans la chefferie de Watalinga, d'où sont partis ces Congolais.

Les USA expriment leur inquiétude sur la situation en Egypte

 WASHINGTON – Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a exprimé samedi sa "profonde inquiétude" au sujet de l'effusion de sang et des violences dans les villes égyptiennes du Caire et d'Alexandrie, exhortant toutes les parties concernées à aider leur pays à "reculer d'un pas au bord du gouffre". M. Kerry s'est entretenu par téléphone avec le vice-président intérimaire égyptien Mohamed El Baradei, le ministre par intérim des Affaires étrangères Nabil Fahmy et la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton, pour parler des affrontements meurtriers qui se sont déroulés en Egypte dans les dernières 24 heures, dont le bilan s'élève à plus de 100 morts et plus de 1.000 blessés.