Bénin : Une loi en faveur du financement du sport en gestation

ecapital
2 Min de Lecture

"Cette proposition de loi vise non seulement à favoriser l' investissement privé dans le sport au Bénin, mais aussi à développer le sport béninois par de meilleures conditions de formation des jeunes et enfin à créer un cadre légal référentiel en vue de l'insertion socioprofessionnelle des jeunes par la pratique du sport en général et du football en particulier", a confié à Xinhua le député Moumouni Adam Bagri, membre du Réseau des Parlementaires pour la Promotion du Sport au Bénin.

Pour ce parlementaire béninois, cette proposition de loi assure et institue une gouvernance basée sur le partage de la gestion du sport entre l'administration publique et les différentes composantes du mouvement sportif.

"La proposition de loi incite les groupements sportifs à une meilleure gestion administrative et financière de leurs ressources, et subordonne l'allocation éventuelle d'aides publiques aux fédérations sportives, à une meilleure prise en compte de la promotion du sport, des progrès réalisés, des résultats obtenus, du nombre d'athlètes", a-t-il expliqué.

- Advertisement -

Il a soutenu que cette proposition de loi régule les conditions d'ouverture et d'exploitation des centres de formation sportive et des établissements spécialisés.

"L'adoption de cette proposition de loi permettra d'engager un effort conjoint Etat-Entreprise pour le financement et le développement du sport au Bénin car le secteur privé doit nécessairement venir au secours de l'Etat dans le financement des activités sportives", a-t-il estimé.