Bénin, Ghana et Togo discuteront prochainement de la lutte contre la piraterie dans le Golfe de Guinée

ecapital
1 Min de Lecture

Cette rencontre se tiendra, en collaboration, avec la coopération française et est inscrite dans un projet de lutte contre la piraterie estimé à 800 000 euros. Elle intervient dans un contexte d'actes de piraterie et de brigandage à répétition dans le Golfe de Guinée qui a enregistré 19 attaques de pirates depuis 2009. Déjà le 14 septembre, le Bureau international des affaires maritimes a fait état de pirates qui auraient échoué dans une tentative de s'emparer d'un navire commercial à 12km des côtes du Togo.

En prélude à la rencontre de Cotonou, les autorités politiques et les responsables de la sécurité du Togo ont tenu, vendredi, une séance d'urgence à bord du navire martiniquais Germinal accosté au Port de Lomé.

Le Germinal, actuellement en mission de trois mois en Afrique, quittera le Togo pour le Ghana avant de quitter les côtes africaines le 22 octobre prochain.

- Advertisement -