Ansu Fati opte pour la Roja et est définitivement perdu pour la Guinée-Bissau

Afriquinfos Editeur 7 Vues
2 Min de Lecture

Barcelone (© 2019 Afriquinfos)-  Depuis ce vendredi, la pépite du FC Barcelone Ansu Fati a obtenu la nationalité espagnole. Les chances de la Guinée-Bissau de le voir évolué sous ses couleurs s’amenuisent sinon quasi inexistantes.

Son cas a été l’objet d’un Conseil des ministres. L’Espagne ne voulait pas laisser échapper le nouveau phénomène du football mondial. Ansu Fati s’est vu accorder la nationalité espagnole et peut désormais évoluer la sélection nationale, la Roja. La tenue de la Coupe du Monde des Moins des 17 ans a motivé cette décision des autorités espagnoles qui souhaitaient enrôler, le jeune prodige né en Guinée-Bissau et venu en Espagne à l’âge de 6 ans.

 Quelques jours plus tôt, le sélectionneur de la Rojita, David Gordo ne cachait pas ses intentions. « Je ne lui ai pas encore parlé, mais je sais qu’il veut jouer pour l’Espagne. Nous sommes tous sur la même longueur d’ondes et allons faire en sorte que cela se produise. Le 25 septembre je donnerai une pré-liste pour la Coupe du Monde. L’idée est que Ansu y figure, qu’il puisse jouer le tournoi, alors espérons que nous pourrons compter sur lui. C’est un garçon qui vit pour le football, ses partenaires ne disent que du bien de lui. Ansu Fati a la possibilité de jouer pour d’autres équipes, mais il désire évoluer avec l’Espagne. Alors nous allons faire en sorte que ce soit possible très rapidement » confiait le technicien. C’est désormais fait et Ansu Fati sera l’une des attractions du Mondial U17.   

A moins de 17 ans, Ansu Fati est la révélation du début de saison en Liga. Auteur de 2 buts et d’une passe décisive en 3 journées, le jeune attaquant n’en finit pas d’impressionner. Adouber par les stars du FC Barcelone, dont Lionel Messi, Ansu a même été titularisé en Ligue des Champions mardi dernier, devenait le plus jeune joueur de l’histoire du club catalan à jouer cette compétition.

Boniface T.