Les agences onusiennes préoccupées par la situation humanitaire au Soudan et au Soudan du Sud

Afriquinfos Editeur 9 Vues
2 Min de Lecture

Le directeur des opérations du Bureau de l'ONU pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), John Ging, a évoqué mercredi un besoin urgent de mobiliser des fonds pour la crise au Soudan, où près de 6,1 millions de personnes ont actuellement besoin d'aide, soit une augmentation de 40% par rapport à l'année dernière.

"Le peuple du Soudan fait face à une crise humanitaire accablante qui a presqu'entièrement disparu du radar de la communauté internationale", a déclaré M. Ging dans un communiqué reçu mercredi à Nairobi. La FAO, l'UNICEF, l'OMS, le HCR, l'OMI, OCHA et le Conseil danois pour les réfugiés s'inquiètent face aux besoins humanitaires massifs et croissants au Soudan et du conflit qui dévaste le Soudan du Sud et sa population.

 D'après l'ONU, la malnutrition et l'insécurité alimentaire escaladent à un taux "alarmant", et près de 500.000 enfants sont concernés.

La situation est particulièrement terrible au Darfour, où la reprise des violences déplace un nombre de plus en plus important de civils : environ 400.000 nouveaux déplacés en 2013 et 200.000 de plus depuis le début de l'année. Il a ajouté que la situation au Soudan requiert la fin du conflit et une réponse plus généreuse de la part de la communauté internationale.

Depuis le début de l'année, l'ONU et ses partenaires n'ont reçu que 3% des 995 millions de dollars nécessaires pour les activités humanitaires au Soudan.